Ehpad Maison de Retraite

ehpad maison de retraite

Ehpad Maison de Retraite Palmares

Les maisons de retraite françaises assouplissent l’interdiction des visites familiales pour endiguer l’isolement de Covid-19

Publié par philippe le

Les résidents des maisons de retraite pourront, à partir de lundi, recevoir la visite de leurs proches, a indiqué le ministre français de la santé. Les invités ont été interdits le mois dernier pour protéger les pensionnaires vulnérables du Covid-19, mais cette interdiction prolongée les a isolés.

Le gouvernement français a indiqué aux prestataires de soins qu’ils pouvaient autoriser les résidents à revoir leur famille à partir de lundi, mais dans des “conditions très limitées”.

Le ministre de la santé Olivier Veran a déclaré que les visites seraient limitées à deux membres de la famille au maximum à la fois et que les attouchements étaient strictement interdits.

Les visites seront effectuées “à la demande du résident”, a déclaré M. Veran aux journalistes dimanche, ajoutant qu’il appartenait à chaque établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) de déterminer avec les familles si une visite était absolument nécessaire.

“L’interdiction du contact physique est toujours en vigueur, mais il y aura un contact visuel”, a déclaré M. Veran.

La décision d’assouplir l’interdiction des visites familiales dans les maisons de retraite s’inscrit dans le cadre des préoccupations croissantes d’isolement ressenties par les résidents.

Une bombe à retardement

Isolés dans leur chambre, avec leur famille tenue à distance, certains occupants âgés ont eu du mal à accepter leur nouvelle réalité, les experts de la santé avertissant que les mesures de verrouillage pourraient aggraver leur santé physique et mentale.

En mars, le président français Emmanuel Macron a exhorté les citoyens à éviter de rendre visite à leurs proches dans les maisons de retraite afin de ne pas les exposer à une éventuelle infection par un coronavirus.

Les personnes âgées étant particulièrement vulnérables au Covid-19, les plus de 7 000 maisons de soins “EHPAD” financées par l’État français ont été décrites comme des bombes à retardement.

La prévention, pire que la maladie

Les maisons de retraite ont essayé de limiter le risque d’infections en empêchant les personnes qui semblent en bonne santé d’entrer en contact avec les résidents âgés.

Le taux d’infection et de décès en France ayant augmenté en flèche, avec un bilan de plus de 4 500 morts, les autorités ont renforcé les mesures de confinement dans les maisons de retraite, en isolant les patients atteints de coronavirus des autres résidents et en les incitant à rester dans leur chambre.

Le coronavirus est un double whammy, non seulement pour les résidents âgés vulnérables, mais aussi pour le personnel déjà débordé, ce qui met une forte pression sur leurs activités, ce qui pourrait entraîner des négligences.

Un juste équilibre

En réalité, toute mesure gouvernementale prise devrait être re mise en balance avec l’intérêt du public et la réalité des maisons de retraite. Elles ne sont pas toutes les mêmes. Certaines sont grandes avec beaucoup de personnel, d’autres sont plus petites.

Il sera crucial de trouver le bon équilibre.

Catégories : Non classé