Ehpad Maison de Retraite

ehpad maison de retraite

Ehpad Maison de Retraite Palmares

Ehpad à Blanzay-Sur-Boutonne – Maison de retraite à Blanzay-Sur-Boutonne : trouvez des places près de chez vous

Accueil > Charente-Maritime > Blanzay-Sur-Boutonne

Ehpad à Blanzay-Sur-Boutonne – Maison de retraite à Blanzay-Sur-Boutonne

 

 

 
Un accueil familial pour personnes âgées ?
Obtenez une liste personnalisée d’établissements d’accueil !
 
 

Les maisons de retraite et les EHPAD sont des centres d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes. Ces structures permettent aux personnes âgées en perte d’autonomie de bénéficier d’une aide et d’un accompagnement spécialisé. Vous pourrez en apprendre plus sur les maisons de retraite et les EhPAD à Blanzay-Sur-Boutonne dans cet article.

Comment intégrer un EHPAD ou une maison de retraite à Blanzay-Sur-Boutonne ?

Blanzay-Sur-Boutonne : liste des EHPAD et maisons de retraite

Pour vous faciliter la tâche dans votre recherche d’établissement et dans la constitution de votre dossier, voici une liste des maisons de retraite et EHPAD dans les environs de Blanzay-Sur-Boutonne. Si les maisons de retraite dans la ville Blanzay-Sur-Boutonne sont au maximum de leur capacité, n’hésitez pas à consulter les maisons de retraite des autres villes De la Charente-Maritime : Ehpad Le Chay – Maison de retraite Le Chay , Ehpad Les Gonds – Maison de retraite Les Gonds ,Ehpad La Rochelle – Maison de retraite La Rochelle ,Ehpad Saint-Georges-Des-Coteaux – Maison de retraite Saint-Georges-Des-Coteaux ou Ehpad Dompierre-Sur-Mer – Maison de retraite Dompierre-Sur-Mer

Les démarches administratives obligatoires pour une maison de retraite ou un EHPAD de Blanzay-Sur-Boutonne

Pour que votre demande d’inscription en maison de retraite ou en EHPAD à Blanzay-Sur-Boutonne soit traitée au mieux, vous devez vous assurer que votre dossier contienne toutes les pièces justificatives nécessaires. Ces documents constituent le volet administratif du dossier de candidature et doivent être fournis par la personne concernée par la demande ou par son représentant légal.

Les documents administratifs sont à diviser en deux groupes. En effet, certains sont obligatoires et réclamés par les pouvoirs publics, tandis que d’autres sont facultatifs et à la demande de chaque maison de retraite et EHPAD. Pour y voir plus clair, voici un tableau récapitulatif des documents à insérer au dossier :

Documents obligatoires  Documents facultatifs 
 Justificatif de domicile Photocopie du livret de famille 
 Justificatif d’identité Photocopie de la carte vitale 
 Derniers avis d’imposition ou non-imposition Attestation de sécurité sociale 
 Justificatif de pension de retraite Justificatif de ressources 

Les conditions d’accès en maison de retraite et EHPAD à Blanzay-Sur-Boutonne

Il faut savoir que l’admission en maison de retraite et en EHPAD à Blanzay-Sur-Boutonne se fait sur dossier et est réservée aux personnes de plus de 60 ans. Le dossier d’admission se compose de deux parties, l’une administrative à remplir par la personne candidate et l’autre médicale à faire remplir par son médecin traitant.

Le financement de son EHPAD ou de sa maison de retraite à Blanzay-Sur-Boutonne

EHPAD et maison de retraite Blanzéeroises : quels sont les prix ?

L’autre différence majeure entre les MAPA et les EHPAD repose sur le prix de l’hébergement. En effet, un EHPAD à Blanzay-Sur-Boutonne coûte en moyenne 2000€ par mois, tandis que le placement en MAPA à Blanzay-Sur-Boutonne revient en moyenne à 40 par mois, l’écart de prix se justifiant par une prise en charge plus complète dans les EHPAD. Notez également que le prix mensuel d’une maison de retraite à Blanzay-Sur-Boutonne est de 40.

Les particularités de l’EHPAD

Si vous êtes à la recherche d’un EHPAD à Blanzay-Sur-Boutonne, il est d’abord judicieux d’en savoir un peu plus sur ce genre d’établissement. Un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes ou EHPAD est une structure d’accueil pour les personnes âgées en grande perte d’autonomie. Le placement en EHPAD leur permet de bénéficier d’un accompagnement personnalisé dans la réalisation des tâches quotidiennes, mais aussi de soins adaptés. Les EHPAD sont à même de prodiguer des soins aux patients de la maladie d’Alzheimer grâce à la création des unités Alzheimer. Les EHPAD sont donc des maisons de retraite médicalisées ouvertes aux personnes âgées dont l’autonomie est grandement réduite.

Les différences entre les maisons de retraite et les EHPAD

Créée dans les années 80, la maison de retraite moderne, ou MAPA (maison d’accueil de personnes âgées), est un centre d’hébergement qui accueille des personnes âgées qui ne peuvent plus rester à leur domicile, mais qui ne nécessitent pas de prise en charge médicale. Ainsi, les MAPA sont le plus souvent situées en centre-ville ou à proximité et permettent aux pensionnaires de garder leurs habitudes (sorties pour faire des courses, visite de la famille, etc). L’une des particularités de la MAPA est qu’elle offre la possibilité d’accueillir un nombre réduit de personnes de façon temporaire. Grâce à cette possibilité, les personnes peuvent s’acclimater progressivement à la vie en maison de retraite avant de faire un choix définitif.

Le terme maison de retraite peut également désigner les établissements de type MAPAD (maison d’accueil de personnes âgées dépendantes). Ces structures d’accueil d’une capacité maximale de 80 personnes sont destinées aux personnes dont l’âge et la situation nécessitent une assistance dans l’accomplissement de tâches quotidiennes. La MAPAD propose notamment un accompagnement médical pour les personnes atteintes de troubles du comportement (maladie d’Alzheimer, etc). Les résidents sont accompagnés au quotidien par un personnel médical spécialisé en gérontologie. Suite à la loi du 02 janvier 2002 qui indique que tous les établissements de plus de 25 lits et dont le GMP (indice de dépendance des résidents) moyen est supérieur à 300 doivent devenir des EHPAD, les MAPAD se sont tous transformés en EHPAD.

La maison de retraite ou maison d’accueil pour personnes âgées

Placer l’un de ses proches en maison de retraite ou en EHPAD à Blanzay-Sur-Boutonne – ou ailleurs ! – est donc un investissement important. En effet, ces structures coûtent plusieurs milliers d’euros par mois et ne sont donc pas à la portée de tout le monde. Pour faciliter l’entrée en EHPAD des personnes âgées avec peu de ressources, le gouverement met à leur disposition différentes aides. Elles sont le plus souvent attribuées sous condition d’âge et de ressources. Lisez cet article du Monde pour en apprendre davantage sur les aides financières destinées aux personnes âgées.

Aides du gouvernement Conditions d’attribution
 APA (allocation personnalisée d’autonomie) Avoir minimum 60 ans
ASH (aide sociale d’hébergement) Vivre en MAPA ou EHPAD (résidence principale), versée par le conseil départemental
Aide au logement Vivre en MAPA ou EHPAD (résidence principale)
Réductions d’impôts Vivre en MAPA ou EHPAD et payer des impôts

Pour en savoir plus, il est possible de vous adresser à la mairie de Blanzay-Sur-Boutonne :

  • Adresse : Mairie de Blanzay-sur-Boutonne, 1, rue de Dampierre, 17470 Blanzay-sur-Boutonne
  • Téléphone : 05 46 24 01 62
  • Mail : [email protected]
  • Fax : 05 46 24 01 62
  • Horaires d’ouverture : Du mardi au mercredi de 13h00 à 17h00
  • Vous pouvez trouver d’autres ehpad dans le departements Charente-Maritime :

  • Ehpad La Rochelle’
  • Ehpad Royan
  • Ehpad Aytré
  • Ehpad Saintes
  • Quels sont les autres moyens de financer sa maison de retraite ou son EHPAD à Blanzay-Sur-Boutonne ?

    Si la personne âgée manque de ressources pour payer sa maison de retraite ou son EHPAD à Blanzay-Sur-Boutonne, c’est la solidarité familiale qui entre en jeu. En effet, la législation va directement se tourner vers le conjoint et les enfants de cette personne pour subvenir à ses besoins. Dans une telle situation, tous les descendants directs (enfant, petits-enfants, époux, épouses, gendres, belles-filles) sont dans l’obligation légale de venir en aide à leurs ascendants. Ils doivent alors participer aux frais d’hébergements, mais aussi aux frais alimentaires. En cas de refus de participer de la part de l’un des descendants, l’affaire peut être portée devant les tribunaux qui les obligeront à se soumettre à ces obligations.