Ehpad Maison de Retraite

ehpad maison de retraite

Ehpad Maison de Retraite Palmares

Ehpad à Saint-Georges-Sur-Cher – Maison de retraite à Saint-Georges-Sur-Cher : trouvez des places près de chez vous

Accueil > Loir-et-Cher > Saint-Georges-Sur-Cher

Ehpad à Saint-Georges-Sur-Cher – Maison de retraite à Saint-Georges-Sur-Cher

 

 

 
Un accueil familial pour personnes âgées ?
Obtenez une liste personnalisée d’établissements d’accueil !
 
 

En France, les personnes âgées dépendantes ont la possibilité d’obtenir une place dans des structures d’hébergement spécialisées, à savoir les maisons de retraites et les EHPAD. Ainsi, les habitants de Saint-Georges-Sur-Cher en perte d’autonomie peuvent se faire admettre dans l’une de ces structures. Pour en savoir plus sur les diffférences entre maison de retraite et EHPAD ou sur le financement de ce type d’hébergement à Saint-Georges-Sur-Cher, lisez cet article.

Quelles sont les différences entre une maison de retraite et un EHPAD ?

Egalement appelée MAPA (maison d’accueil pour personnes âgées), une maison de retraite est un centre d’hébergement pour les personnes âgées dont l’état ne nécessite pas de prise en charge médicale. Les pensionnaires des maisons de retraite souhaitent conserver un fort lien social et sont à même d’effectuer les tâches quotidiennes en toute autonomie. Dans la catégorie des structures non-médicalisées, on retrouve également les MARPA (maison d’accueil rurale pour personnes âgées) et les EHPA (établissement d’hébergement pour les personnes ägées).

Les personnes âgées dont la perte d’autonomie est constatée, et qui ne sont pas éligibles à un placement en MAPA, peuvent se faire admettre dans un établissement médicalisé appelé MAPAD (maison d’accueil pour personnes âgées dépendantes). D’une capacité maximale de 80 lits, la MAPAD offre à ses résidents :

  1. – Un accompagnement dans la réalisation des tâches quotidiennes.
  2. – L’administration de soins par des professionnels en gérontologie.
  3. – La prise en charge des troubles du comportement tels que l’Alzheimer.

Après la loi du 2 janvier 2002, les MAPAD se sont tous transformés en EHPAD. Celle loi indique que les établissements de plus de 25 lits dont le GMP (indice de dépendance des résidents) moyen est supérieur à 300 doivent devenir des EHPAD.

La maison de retraite ou MAPA à Saint-Georges-Sur-Cher

Pour faciliter les placements en maison retraite et en EHPAD à Saint-Georges-Sur-Cher, notamment dans le cas de personnes en perte d’autonomie, des aides gouvernementales ont été créées. Elles permettent ainsi à des personnes avec peu de ressources de financer leur hébergement. Même si elle ne couvre pas l’intégralité des frais, elles sont non-négligeables. Parmi ces offres, on retrouve : des aides au logement, l’allocation personnalisée d’autonomie, l’allocation sociale d’hébergement ou encore des réductions d’impôts.

Aides du gouvernement Conditions d’attribution
 APA (allocation personnalisée d’autonomie) Avoir minimum 60 ans
ASH (aide sociale d’hébergement) Vivre en MAPA ou EHPAD (résidence principale), versée par le conseil départemental
Aide au logement Vivre en MAPA ou EHPAD (résidence principale)
Réductions d’impôts Vivre en MAPA ou EHPAD et payer des impôts

Si vous voulez en apprendre davantage sur ces aides ou sur les conditions d’attribution, cliquez ici.

Pour en savoir plus, il est possible de vous adresser à la mairie de Saint-Georges-Sur-Cher :

  • Adresse : Mairie de Saint-Georges-sur-Cher, 15 rue de Verdun, 41400 Saint-Georges-sur-Cher
  • Téléphone : 02 54 32 30 19
  • Mail : [email protected]
  • Fax : 02 54 32 64 42
  • Horaires d’ouverture : nan
  • Vous pouvez aussi trouver d’autres ehpad dans le departements Du Loir-et-Cher :

  • Ehpad Blois’
  • Ehpad Vineuil
  • Ehpad Mer
  • Ehpad Vendôme
  • Comment financer autrement son EHPAD/sa maison de retraite à Saint-Georges-Sur-Cher ?

    <^>Lorsque la personne âgée ne peut pas subvenir à ces propres besoins et régler les frais de la maison de retraite ou de l’EHPAD Saint-Georgien, ce sont les membres de sa famille qui doivent lui porter secours. En effet, les conjoints/conjointes et les descendants directs sont dans l’obligation de porter assistance à la personne dans le besoin. Ils doivent donc payer les éventuels frais d’hébergement en EHPAD, mais aussi se soumettre à ce qu’on appelle l’obligation alimentaire.

    Les personnes concernées sont donc les époux/épouses, les enfants, les petits-enfants, les arrière-petits-enfants (dans certains cas) et même les gendres/belles-filles. En cas de refus de leur part, une action en justice peut être ouverte.

    Comment intégrer un EHPAD ou une maison de retraite à Saint-Georges-Sur-Cher ?

    Liste des maisons de retraite et EHPAD de Saint-Georges-Sur-Cher

    Si vous êtes à la recherche d’établissement à proximité de à Saint-Georges-Sur-Cher pour monter votre dossier, vous trouverez une liste à la suite. Si les maisons de retraite dans la ville Saint-Georges-Sur-Cher sont au maximum de leur capacité, n’hésitez pas à consulter les maisons de retraite des autres villes Du Loir-et-Cher : Ehpad Montoire-Sur-Le-Loir – Maison de retraite Montoire-Sur-Le-Loir , Ehpad Pezou – Maison de retraite Pezou ,Ehpad La Ville-Aux-Clercs – Maison de retraite La Ville-Aux-Clercs ,Ehpad Contres – Maison de retraite Contres ou Ehpad Saint-Loup – Maison de retraite Saint-Loup

    Les conditions d’accès en maison de retraite et EHPAD à Saint-Georges-Sur-Cher

    Les dossiers d’admissions pour entrer en maison de retraite ou en EHPAD à Saint-Georges-Sur-Cher sont très stricts. En effet, vous devez avoir au minimum 60 ans et avoir bien compléter toutes les parties du dossier téléchargeables sur le site internet du Service Public.

    Le dossier d’admission en maison de retraite et en EHPAD de compose de deux parties :

    1. Une partie administrative
    2. Une partie médicale à faire remplir par le médecin traitant

    Toutes les démarches à réaliser pour entrer en maison de retraite ou en EHPAD à Saint-Georges-Sur-Cher

    Afin que votre dossier d’admission en maison de retraite à Saint-Georges-Sur-Cher soit complet, vous devez y insérer un certain nombre de pièces administratives. Il s’agit avant tout de documents qui vont servir à prouver votre identité et votre situation. Ainsi, vous devez faire parvenir :

    • Un justificatif d’identité
    • Un justificatif de domicile
    • Le dernier avis d’imposition (ou de non-imposition le cas échéant)
    • Les justificatifs des pensions de retraite

    Certains établissements peuvent également vous demander quelques justificatifs complémentaires, tels que :

  • Une copie du livret de famille
  • Une photocopie de la carte vitale
  • Une attestation de sécurité sociale
  • Un justificatif de ressources
  • Une dérogation pour l’âge si vous avez moins de 60 ans
  • Quelles aides pour payer sa maison de retraite ou son EHPAD

    Prix d’une maison de retraite et d’un EHPAD à Saint-Georges-Sur-Cher

    La différence entre les maisons de retraite classiques et les EHPAD se trouvent également dans le tarif de l’hébergement. Si le placement en maison de retraite revient en moyenne à 1400€ par mois, celui en EHPAD tourne aux environs de 2000€ mensuels. Un tel écart s’explique par la prise en charge médicale présente dans les EHPAD et non dans les maisons de retraite. Comptez 55 pour une place en maison de retraite à Saint-Georges-Sur-Cher.

    L’EHPAD pour un accompagnement médicalisé à Saint-Georges-Sur-Cher

    Si vous êtes à la recherche d’un EHPAD à Saint-Georges-Sur-Cher, il est d’abord judicieux d’en savoir un peu plus sur ce genre d’établissement. Un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes ou EHPAD est une structure d’accueil pour les personnes âgées en grande perte d’autonomie. Le placement en EHPAD leur permet de bénéficier d’un accompagnement personnalisé dans la réalisation des tâches quotidiennes, mais aussi de soins adaptés. Les EHPAD sont à même de prodiguer des soins aux patients de la maladie d’Alzheimer grâce à la création des unités Alzheimer. Les EHPAD sont donc des maisons de retraite médicalisées ouvertes aux personnes âgées dont l’autonomie est grandement réduite.