Ehpad Maison de Retraite

ehpad maison de retraite

Ehpad Maison de Retraite Palmares

 

 

 
Un accueil familial pour personnes âgées ?
Obtenez une liste personnalisée d’établissements d’accueil !
 
 

L’accueil familial est une alternative d’hébergement pour les personnes âgées et handicapées, qui ne souhaitent pas vivre dans un établissement du type Ehpad ou Maison de retraite. Cela reste une solution intermédiaire et enrichissante humainement.

97%

taux de satisfaction de nos clients

30%

moins chère qu’une maison de retraite conventionnelle*

1000€

d’économie moyenne

L’accueil familial: un dispositif pour favoriser l’accompagnement individualisé des citoyens accueils

L’accueil familial est une solution d’hébergement pour les personnes âgées qui ne peuvent ou ne veulent plus vivre à domicile, temporairement ou définitivement. L’accueil familial est une alternative à l’hébergement en institution.

L’accueil familial est proposé par des aidants familiaux agréés par le conseil général. L’aidant peut être une personne seule ou un couple.

Qu’est-ce qu’une maison de retraite ?

Une maison de retraite, pour faire simple, est un établissement privé conçu pour accueillir des personnes âgées. Elle est destinée aux personnes qui souhaitent conserver leur mode de vie tout en bénéficiant d’un soutien sur place.

L’hébergement varie entre une pièce individuelle et le petit appartement, comme le prévoit la loi sur la retraite en France. Les services annexes varient, eux aussi, en fonction du type de personnes hébergées. Cela peut varier de l’environnement quasi-hospitalier pour les personnes avec invalidité physique ou mentale « lourde » à la résidence où le médecin traitant passant en fonction des besoins. On peut également catégoriser les établissements suivant leur mode de financement (agréé aide sociale ou à la charge du résident ou de sa famille).

Qu’est-ce qu’un EHPAD ?

Un établissement est qualifié d’EHPAD lorsqu’il a signé une convention tripartite avec le conseil général (du département dans lequel il se trouve) et l’autorité compétente de l’assurance-maladie lui donnant le droit d’héberger des personnes âgées dépendantes. Certains établissements n’ont pas encore signé de convention tripartite mais répondent aux critères d’EHPAD et peuvent, en conséquence, recevoir la qualification d’« établissement médicalisé ». Un établissement est réputé médicalisé lorsqu’il a la capacité de faire face à la dégradation de l’état de santé et à la perte d’autonomie des résidents. Il n’y pas de médecin salarié qui soigne les résidents. Le médecin coordonnateur, qui est salarié à temps partiel, ne fait pas de soin sur place, sauf urgence ; il ne fait que de la coordination. Ce sont les médecins libéraux qui soignent les résidents. 

Comment effectuer la recherche de la maison de retraite idéale à vos besoins ?

Cette recherche peut être très différente des précédentes. Les personnes doivent plutôt se concentrer sur la recherche de caractéristiques qui leur permettront de vieillir sur place.

Certaines personnes choisissent une nouvelle maison dans leur quartier actuel, tandis que d’autres déménagent à l’autre bout du pays, peut-être dans un climat plus chaud. Quoi qu’il en soit, il est important de faire un examen de conscience et des recherches avant de bien choisir votre maison de retraite.

Certaines personnes qui ont vécu toute leur vie dans une maison individuelle peuvent s’irriter des règles en vigueur dans une communauté de copropriétaires. Ils ont dû mal à partager les murs et à manœuvrer les chariots pour transporter les courses dans les ascenseurs.

À noter:

90% des personnes accueillies ont 60 ans ou plus

Cette population est considérée comme âgée. Elle comprend non seulement les personnes âgées n’ayant pas spécialement en situation de handicap au cours de leur vie mais aussi les personnes handicapées vieillissantes. Ces dernières resident en accueil familial du fait d’un manque d’autonomie lié à leur handicap.

Une fois que vous avez trouvé la communauté, vous devez encore vous poser quelques questions pour choisir la bonne maison. Cette maison doit répondre à vos besoins actuels et devra convenir encore à l’avenir.

Les communautés planifiées plus récentes comprennent la vie en famille monoparentale avec un entretien de type condominium. Les associations de propriétaires entretiennent l’extérieur des maisons et s’occupent des travaux de jardinage et de déneigement, moyennant une cotisation mensuelle ou trimestrielle. Ces communautés sont populaires auprès des retraités qui veulent des cours et des espaces extérieurs sans tout l’entretien. Mais ces communautés ont également des règles, ce qui les rend plus adaptées à certains résidents qu’à d’autres.

Voici quelques éléments à prendre en compte avant de choisir une maison de retraite.

Prévoyez une habitation de plain-pied.  La première chose qu’ils recherchent est de ne pas avoir d’escaliers. Les maisons qui n’ont qu’une seule marche pour monter ou descendre, comme un salon encastré, peuvent poser problème si quelqu’un utilise un fauteuil roulant. N’oubliez pas de vérifier les escaliers qui entrent et sortent de la maison par l’allée principale ou le garage.

Prévoyez qui pourrait partager votre maison. La vie multigénérationnelle est de plus en plus courante. Si vous attendez qu’un enfant ou un parent adulte se joigne à vous, envisagez des espaces qui lui conviendraient. Une suite d’amis au-dessus du garage conviendra à un enfant adulte en bonne forme physique, mais un parent âgé pourrait avoir besoin d’une deuxième suite principale au premier étage. Les deux options peuvent convenir aux enfants adultes et aux petits-enfants qui vous rendent visite fréquemment.

Faites attention à la hauteur des appareils. Serez-vous toujours en mesure de vous pencher pour utiliser le lave-vaisselle, la machine à laver ou le sèche-linge, ou avez-vous besoin que ces appareils soient surélevés ? Pouvez-vous atteindre facilement le micro-ondes et le réfrigérateur ? Une personne qui utilise déjà un fauteuil roulant peut souhaiter des comptoirs plus bas dans les salles de bain et la cuisine, du moins dans certaines gares.

Choisissez le bon endroit. Même les personnes en bonne santé doivent tenir compte de l’accès à des soins de santé de qualité lorsqu’elles achètent une maison. Qu’est-ce que vous aimez faire pour vous amuser ? Veillez à ce que votre maison soit propice à ces activités. Vous devez également tenir compte de vos préférences en matière de climat. Aimez-vous vivre les quatre saisons, ou préférez-vous un endroit chaud toute l’année ?

Choisissez une maison de retraite adapter à votre budget. Personne ne sait exactement ce qui se passera à l’avenir, mais il est peu probable que le coût de la vie baisse. Les personnes âgées sont plus susceptibles de connaître des problèmes médicaux. En dépensant moins pour le logement, il est plus facile de faire face à ces problèmes s’ils surviennent.

Articles